Sauvons 51 millions d’arbres grâce aux étiquettes électroniques

Découvrez comment les étiquettes électroniques peuvent réduire considérablement l'impact environnemental des étiquettes traditionnelles sur papier, des informations de conformité et des manuels d'utilisation, favorisant ainsi un avenir plus durable.

L’utilisation du papier pour les étiquettes de produits, les informations de conformité et les manuels d’utilisation a une empreinte écologique importante. Chaque année, des milliards de produits sont fabriqués et expédiés dans le monde entier, et la plupart d’entre eux s’appuient sur des documents papier. Cette dépendance a des conséquences considérables pour notre planète, notamment en ce qui concerne la déforestation, la consommation d’eau et d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. En adoptant des solutions d’étiquetage numérique telles que Labellink, les entreprises peuvent avoir un impact positif substantiel sur l’environnement.

 

Impact environnemental de la documentation papier

Étiquettes imprimées

Les étiquettes imprimées sont omniprésentes dans diverses catégories de produits, notamment les aliments, les boissons, l’électronique, les vêtements, etc. Compte tenu de l’échelle mondiale de la production :

  • On estime que le marché mondial de l’étiquetage représente environ 38 milliards de dollars
    (
    Jungle Scout
    )
    .
  • Les grandes plateformes de commerce électronique telles qu’Amazon font état de milliards d’articles vendus chaque année, chacun nécessitant une étiquette
    (
    Jungle Scout
    )
    .

 

S’il est impossible d’éviter la marque et l’étiquette frontale nécessaires à la commercialisation et à l’identification des produits, il est possible d’éliminer la “contre-étiquette”, qui comprend généralement des informations détaillées sur le produit et sur sa conformité. Si l’on part du principe que chaque produit vendu dans le monde a besoin d’au moins une contre-étiquette, le nombre de produits sur lesquels ces étiquettes sont imprimées chaque année se chiffre en milliards, dépassant facilement le milliard d’unités.

Informations sur la conformité

Les produits nécessitant des informations sur la conformité sont généralement l’électronique, les produits chimiques, les produits pharmaceutiques et certains biens de consommation :

  • L’industrie chimique à elle seule nécessite un étiquetage important pour des raisons de sécurité et de conformité.
    (
    PG Paper
    )
    .
  • Le marché mondial de l’électronique, qui nécessite souvent des informations sur la conformité, a vu plus de 1,39 milliard de smartphones vendus en 2022
    (
    Jungle Scout
    )
    .

Selon une estimation prudente, une part importante des produits, en particulier dans les secteurs réglementés, devrait faire l’objet d’une documentation de conformité. Compte tenu des milliards de produits vendus, on peut raisonnablement estimer que des centaines de millions de produits, voire plus de 500 millions, impriment chaque année des informations relatives à la conformité.

Manuels d’utilisation

Les manuels d’utilisation sont généralement fournis avec les appareils électroniques, les appareils électroménagers, les meubles et d’autres produits complexes :

  • Selon des calculs antérieurs, on estime qu’environ 7 milliards de produits sont accompagnés de manuels d’utilisation imprimés chaque année.

 

 

Calcul de la consommation de papier et de l’impact environnemental

Nombre moyen de pages :

  • Étiquettes: 1 page (généralement plus petite, mais nous la considérerons comme équivalente à une page standard pour des raisons de simplicité)
  • Informations sur la conformité: 2 pages
  • Manuels d’utilisation: 20 pages (sur la base de données antérieures)

Nombre moyen de langues :

  • Supposons que les documents soient imprimés en 3 langues en moyenne.

Consommation de papier :

  • Un arbre produit environ 8 333 feuilles de papier
    (
    Green America
    )
    .
  • Chaque feuille est considérée comme une feuille standard de 8,5 x 11 pouces.

 

Étapes de calcul

Nombre total de pages imprimées par an :

  • Étiquettes : 1 milliard de produits x 1 page x 3 langues = 3 milliards de pages
  • Informations sur la conformité : 500 millions de produits x 2 pages x 3 langues = 3 milliards de pages
  • Manuels d’utilisation : 7 milliards de produits x 20 pages x 3 langues = 420 milliards de pages

Nombre total de pages :

  • Nombre total de pages = 3 milliards + 3 milliards + 420 milliards = 426 milliards de pages

Nombre d’arbres utilisés :

  • Nombre total d’arbres = nombre total de pages / nombre de pages par arbre
  • Total des arbres = 426 milliards / 8 333 ≈ 51,1 millions d’arbres

 

Facteurs environnementaux clés

Utilisation de l’eau :

  • La production de papier est très gourmande en eau. En moyenne, la production d’une tonne de papier nécessite environ 17 000 gallons (environ 64 400 litres) d’eau
    (
    PG Papier
    )
    .
  • Total du papier utilisé : 426 milliards de pages, soit environ 51,1 millions d’arbres, ce qui correspond à environ 6,13 millions de tonnes de papier (en supposant qu’un arbre produise environ 80 500 feuilles, chaque tonne de papier nécessitant environ 24 arbres).

Consommation d’énergie :

  • L’énergie nécessaire à la production d’une tonne de papier est d’environ 10 millions de BTU.
    (
    PG Papier
    )
    .
  • La consommation totale d’énergie pour 6,13 millions de tonnes de papier est d’environ 61,3 billions de BTU.

Émissions de gaz à effet de serre :

  • La production d’une tonne de papier entraîne l’émission d’environ 2,8 tonnes de CO2.
    (
    PG Papier
    )
    .
  • Les émissions totales de CO2 pour 6,13 millions de tonnes de papier s’élèvent à environ 17,2 millions de tonnes de CO2.

Production de déchets :

  • L’industrie du papier génère d’importants déchets, notamment des déchets solides et des eaux usées. En moyenne, la production d’une tonne de papier génère environ 85 kg de déchets solides.
    (
    PG Papier
    )
    .
  • Le total des déchets solides pour 6,13 millions de tonnes de papier est d’environ 520 000 tonnes de déchets.

 

 

Impact positif des e-étiquettes sur l’environnement

Réduction de la consommation de ressources

Les e-étiquettes réduisent considérablement les besoins en papier, ce qui permet de préserver les arbres et de réduire la consommation d’eau et d’énergie. En éliminant le besoin d’étiquettes physiques, les e-étiquettes contribuent à préserver les ressources utilisées pour la production de papier.

Réduction des émissions de gaz à effet de serre

La nature numérique des e-étiquettes signifie que l’empreinte carbone associée à la production et à l’impression du papier est éliminée. Cette réduction des émissions de gaz à effet de serre est essentielle dans la lutte contre le changement climatique.

Réduction des déchets

Les e-étiquettes contribuent à réduire les déchets solides générés par l’industrie du papier. Les e-étiquettes ne produisent pas de déchets physiques, ce qui réduit l’impact environnemental de l’élimination et de la gestion des déchets.

Durabilité renforcée

Les e-étiquettes soutiennent les pratiques durables en offrant une solution réutilisable et actualisable. Les informations numériques peuvent être facilement modifiées et mises à jour sans qu’il soit nécessaire de réimprimer et de remplacer les étiquettes physiques, ce qui permet de réduire les déchets et d’utiliser plus efficacement les ressources.

 

 

Comment Labellink vous aide

Le logiciel et les services d’e-étiquetage de Labellink constituent une solution complète pour les entreprises qui souhaitent passer à des pratiques d’étiquetage plus durables. La plateforme offre des fonctionnalités intelligentes et interactives aux clients et un système d’e-étiquetage robuste aux entreprises. Voici comment Labellink peut faire la différence :

  1. Une expérience client interactive: Les e-étiquettes de Labellink utilisent des QR codes pour relier les clients à des informations détaillées sur les produits, à des instructions et à des données de conformité, accessibles à partir de leurs smartphones. Cette interactivité améliore l’expérience du client tout en réduisant le besoin de documents imprimés.
  2. Mises à jour efficaces et conformité: Les e-étiquettes peuvent être mises à jour en temps réel pour refléter de nouvelles informations sur la conformité, des instructions ou des détails sur les produits. Les clients ont ainsi toujours accès aux informations les plus récentes sans avoir à supporter le coût environnemental de la réimpression des étiquettes.
  3. Économies de coûts: Le passage aux e-étiquettes peut permettre aux entreprises de réaliser d’importantes économies. La réduction des coûts d’impression, de papier et de distribution peut améliorer les résultats d’une entreprise tout en étant bénéfique pour l’environnement.
  4. Soutenir l’économie circulaire: En réduisant la dépendance au papier, Labellink soutient les principes de l’économie circulaire, où les produits et les matériaux sont utilisés le plus longtemps possible et où les déchets sont réduits au minimum.

 

 

Méthodologie de recherche et d’estimation

Les recherches et les estimations présentées dans cet article sont basées sur des données provenant de sources multiples, y compris des rapports et des publications de l’industrie. Les principales sources sont Jungle Scout pour la taille du marché et les données sur les ventes de produits, PG Paper pour les informations sur l’impact environnemental de la production de papier, et Green America pour les données sur la production de papier à partir d’arbres. En outre, notre modèle d’IA et les données de l’OpenAI ont été utilisés pour synthétiser ces informations et fournir une vue d’ensemble. Les chiffres présentés sont des résumés simplifiés et des estimations visant à illustrer les impacts environnementaux significatifs et les avantages potentiels de la transition vers des solutions numériques d’e-étiquetage.

 

Conclusion

L’impact environnemental des étiquettes, des informations de conformité et des manuels d’utilisation traditionnels sur papier est considérable. En adoptant des solutions d’e-étiquetage telles que celles proposées par Labellink, les entreprises peuvent réduire de manière significative leur empreinte écologique. Labellink offre une alternative durable, rentable et conviviale à l’étiquetage traditionnel, contribuant ainsi à un avenir plus vert et plus durable. Grâce à des e-étiquettes intelligentes et interactives, Labellink ouvre la voie en transformant la manière dont les entreprises abordent l’étiquetage des produits et les informations relatives à la conformité.